Ce trouble va t'il durer encore longtemps ?


Les nuits d'insomnies et les doutes sont installés sur mes paupières, la dernière chute qui n'a après tout que quelques semaines, est bien difficile à effacer, mais celle-là est arrivée alors que je croyais en moi.
En quelques secondes, ce mercredi là, tout est redevenu flou et au moment même où j'aller démarrer une formation.

Je m'en veux de ne pas avoir vu le jeu, d'avoir été faible, d'avoir cru aux noms de toutes ces fleurs offertes, aux balades promises, aux gestes depuis en suspens ...

Cette claque supplémentaire me fait croire que je suis seule responsable, pas (re)gardable, transparente et tellement plus de choses noires.


Ma peau a le goût du sel ce soir encore, le chemin jusqu'à moi semble bien caillouteux.

 

 

 

flou