Fermeture définitive du blog

La taille de ma frustration, de mes déceptions, de mes désillusions dépasse de loin le Taj Mahal, soit dit en passant vous en connaissez vous des personnes qui construiraient pareille merveille pour leur épouse et compagne adorée ...

taj_mahal

C'est pas que je m'attends à pareilles déclarations ou immensités, d'ailleurs la belle eut droit à son palais une fois morte, ne vaut-il pas mieux offrir les mots et les attentions au présent plutôt que de pleurer sur le néant ? 
Mais passons, ce qui m'amèe à fermer ces pages relève d'un vide justement, de cette fichue sensibilité qui me fait croire que parce que je donne, je prends comme une véritable parole le plus petit geste qui n'est en réalité qu'un instant d'égarement, ou une fausse manoeuvre

J'ai reçu de la part d'un ami ces phrases de soutien que j'ai décidé de garder pour tous les jours, de les tatouer sur mon être tout entier, de les faire devenir mon carburant

" A tout moment de la journée se poser les questions

Suis-je vraiment focalisé sur ce que je fais ( attention-concentration)

Est-ce que je suis présent à ce que je fais ou mon mental m'entraine soit vers le passé ( nostalgie) ou vers le futur ( projection anticipative)

Est-ce que j'éprouve de la satisfaction, du plaisir dans mes activités"



Au moment où je tape ces mots, j'ai l'impression que la magie a disparu, les petites étincelles que j'ai à offrir ne sont plus présentes de l'autre côté de la rive,

Il faut vivre maintenant de peur de se défaire de ses envies et de ses rêves, même avec la douleur accrochée sur le dos comme une tique, même avec le poids d'un désamour de soit-même ...
S'aimer soi,

Et dormir un peu plus que 3h par nuit, voir sa santé filer entre les doigts, le sourire s'effacer sous les larmes,

J'ai mal d'un bout à l'autre de ma carcasse, je pensais voir l'armure avoir été enlevée définitivement,

Sur le corps des blessures restent à cicatrises, quelques unes se sont réouvertes...
L'amour, le vrai, inconditionnel de soi, puis pour et de la part de nos autres, de et pour nos enfants, la famille, les amis vrais .... et un d'être qui comblerait les brèches faites au fur et à mesure des mensonges, attaques sournoises, claques, abandons , c'est tout ce qu'on cherche non ?

Il est grand temps de passer à l'attaque, je préfèrerais de loin que tu sois là pour partager ça... et m'aider sur cette route caillouteuse

 

Aiguèze 1